Visiblement émue et particulièrement attentionnée à l’accueil des convives regroupés, en ce 24 novembre, au sein de la salle paroissiale St-Simon St-Jude de Belle Rivière, Juliette St-Pierre ne cachait pas son plaisir pour ces retrouvailles.

« Du fait de la COVID 19, nous n’avons pas pu célébrer nos aînés les deux dernières années. Cela n’a pas été facile, mais c’est à nouveau chose faite et nous en sommes très heureux », s’est exprimée la présidente du Club de l’ Âge d’or Le Foyer.

Dans le respect du protocole sanitaire en vigueur au sein de la province, et après vérification de la vaccination intégrale de tout un chacun, une quarantaine de parents, amis et connaissances ont donc marqué par cet évènement l’attachement et la reconnaissance qu’ils portaient à leurs aïeux.

Ainsi, 12 récipiendaires ont été honorés à l’occasion de la célébration, six hommes et six femmes, avec parmi ces dernières une nouvelle centenaire en la personne de Mae Diesbourg Tremblay. « Il fait bon vivre dans la région de Pointe-aux-Roches, en témoigne nos nombreux aînés », s’est amusé à souligner Roger St-Pierre, ancien président de l’association.

Organisme très actif ayant à cœur de faire vivre la francophonie ontarienne, le Club de l’Âge d’or Le Foyer se fait un devoir de mettre en lumière annuellement les parcours de vie des aînés âgés de 80, 90 et 100 ans.

Le récit des tranches de vie de chacun des “célébrés” du jour, majoritairement originaires de Pointe-aux-Roches, renvoie à l’histoire même de cette partie du Sud-Ouest ontarien et d’un enracinement pérenne de la communauté francophone.

Âgé de 80 ans, Clarence Chauvin a passé sa jeunesse à travailler sur la ferme familiale, avant de s’enrôler à l’orée de ses 18 ans dans la Marine marchande canadienne. Il y fera carrière pendant 10 ans, puis intégrera le service technique de la Ville de Pointe-aux-Roches en qualité de surintendant responsable notamment du contrôle de la station d’épuration.

Originaire de St-Joachim, Juliette St-Pierre, 80 ans, y a fait ses études primaires avant de devenir pensionnaire de l’Académie Ste-Marie à Windsor. Ayant par la suite intégré le couvent des sœurs de Jésus-Marie à Montréal, elle renoncera à la vie monastique afin de s’inscrire à l’École normale d’Ottawa et deviendra enseignante.  

Fils de Joseph Willie Tremblay et d’Élianne Mailhiot, Lawrence Tremblay, 80 ans, est né à Saint-Méthode, Lac St-Jean, au Québec. Ses parents s’installent à Chibougamau lorsqu’il a 15 ans. Il y travaillera dans une mine d’or et de cuivre. Après s’être installé avec son épouse pendant une courte période à Montréal, il s’établira définitivement en Ontario et lancera dans la Ville de La Salle sa propre compagnie, Larry’s Mechanical.  

Âgée de 90 ans, Lorraine Chauvin, est née à Verner dans le Nord de l’Ontario. Issue d’une famille de six filles et d’un garçon, elle est elle-même mère de trois enfants qui ont fait d’elle la « grand-maman » de sept petits-enfants. Ayant été étudiante à l’École normale d’Ottawa, elle sera enseignante pendant 32 ans.  

Fier nonagénaire, Mike Lanoue est originaire de Hongrie, ses parents ayant immigré au Canada en 1926 afin d’y bâtir une meilleure vie. Se qualifiant lui-même d’« excellent danseur pour le plus grand bonheur des dames », il a toujours su, malgré les coups du sort (Mike a perdu ses deux parents dans sa prime jeunesse et a ensuite été adopté), « relever la tête et aller de l’avant ».

Unique centenaire de la soirée, Mae Diesbourg Tremblay, fait la joie de toute sa famille. Née à Windsor le 28 septembre 1921. Ayant fait ses études primaires à l’école de Rochester, elle « a essentiellemt étudié en anglais mais a toujours eu une passion pour le français ». Très investie dans les travaux de la ferme, Mae travailla également durant la Seconde Guerre mondaile à la fabrication de munitions au sein de l’entreprise Bendix, à Windsor.

Ces quelques portraits non exhaustifs de ces personnes honorées ont assorti les échanges aux tables des convives. Enfin, le partage d’un gâteau portant mention des trois âges symboliques a été le point d’orgue de cette belle journée.

SOURCE – Stéphane Lucky

PHOTO – Les personnes honorées. De gauche à droite : (debout) Vince Donaghey, Richard St-Pierre, Paul Chauvin, Lawrence Tremblay, Mike Lanoue et Clarence Chauvin; (assises) Rita Dupuis, Juliette St-Pierre, Lorraine Chauvin, Mae Diesbourg Tremblay, Hélène Mailloux et Rachelle Peletier