L’année 2017 aura été productive pour les membres de la Table Franco-Info qui se sont rencontrés pour une dernière fois en 2017, le 23 novembre dernier, au Centre d’orientation pour ados.

Pour l’occasion, trois présentations ont été faites. La première a porté sur l’initiation aux finances et à l’entreprenariat chez les jeunes, la deuxième sur le projet d’affaire d’une francophone de la région et la dernière, sur l’organisme Élargir l’espace francophone en Ontario.

Initiation aux finances

Junior Achievement (JA) est présent dans Chatham-Kent, Sarnia-Lambton et Windsor-Essex depuis plus de 40 ans. Il s’agit d’une organisation internationale à but non lucratif consacrée notamment à la formation des jeunes en affaires et en économie. L’organisme est présentement en voie d’implanter des programmes en français pour les jeunes de la région.

Barb Smith, présidente pour Windsor-Chatham, a fait un survol de l’ensemble du programme mis de l’avant par JA. Elle a souligné l’importance de la formation acquise par les participants de la 5e à la 11e année.

« Nous voulons implanter le programme en français l’an prochain. Il nous faut un peu d’argent mais, surtout, nous devons trouver des bénévoles francophones compétents pour assurer la formation. Ce sera le principal défi », poursuit-elle.

Le budget planifié pour l’élémentaire est de 6500 $ et le nombre de formateurs doit être de 10. Au secondaire, l’organisme a besoin d’environ 5000 $ et de trois ou quatre formateurs francophones. Le projet pourrait être lancé en octobre 2018.

Une nouvelle entrepreneure

Arrivée dans la région il y a deux ans, Line Bordeleau est spécialisée dans l’identification et le traitement des problèmes et affections du cuir chevelu. La science de la trichologie permet d’identifier les affectations véhiculées par le système pileux. Elle est aux cheveux ce que la dermatologie est à la peau.

À l’aide d’un trichoscope, un appareil visuel grossissant de 200 fois le cuir chevelu, il est possible d’en établir avec exactitude diverses anomalies (psoriasis, perte de cheveux, problèmes de pellicules).

Selon Mme Bordeleau, ce service n’existe pas dans la région et c’est la raison pour laquelle elle a décidé de mettre sur pied son projet d’entreprise et de le présenter aux membres de la Table pour recueillir leurs commentaires et suggestions.

Élargir l’espace francophone

Mireille Coulombe-Anifowose est la reponsable pour la région Sud du programme Élargir l’espace francophone Ontario. Dans le cadre du mandat de l’organisation – Encourager une participation plus active du secteur de l’éducation en langue française à l’aménagement de l’espace francophone afin de garantir le développement durable de la communauté francophone en Ontario – il existe plusieurs initiatives possibles et les membres de la Table Franco-Info ont pris connaissance de certaines d’entre elles.

 

La prochaine rencontre des membres de la Table Franco-Info aura lieu le 11 janvier prochain.

 

Photo : la Table Franco-Info termine l’année 2017 avec des avancées intéressantes dans ses projets.